Skip to content

Nouvelles sur les médicaments biosimilaires

Biosimilaires Canada a compilé une liste de nouvelles canadiennes et internationales au sujet des médicaments biosimilaires, qui pourraient intéresser les lecteurs. Les liens suivants vers des sites internet de tiers sont indiqués aux fins d’information uniquement; ils sont le reflet de l’approbation de leur contenu par notre organisation. Les déclarations et communiqués de presse de Biosimilaires Canada sont accessibles ici.

Québec se tourne vers les médicaments biosimilaires

Québec va entamer un virage vers l’utilisation de médicaments biosimilaires, une initiative qui permettra à l’État d’économiser plus de 100 millions $ par année.

Voir la suite

Québec prend le virage des biosimilaires

Le gouvernement du Québec a annoncé que le remboursement des médicaments biologiques sera resserré dans le régime public d’assurance médicaments de la province, de façon à favoriser une plus grande adoption des biosimilaires.

Voir la suite

Québec se tourne vers les médicaments biosimilaires

Québec prend un virage vers l’utilisation de médicaments biosimilaires.  Les économies réalisées seront réinvesties dans le système de santé, notamment pour améliorer l’accès à des thérapies médicamenteuses innovatrices.

Voir la suite

Seuls les médicaments biosimilaires seront couverts à partir d’avril 2022

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, annonce qu’à compter du printemps de l’an prochain, l’État québécois ne couvrira, sauf exceptions, que les médicaments biosimilaires aux listes de médicaments.

Voir la suite

Le ministre Christian Dubé annonce un virage vers les médicaments biosimilaires

Le gouvernement du Québec amorce un virage favorisant l’utilisation des médicaments biosimilaires, ce qui permettra de générer des économies annuelles de plus 100 millions $, seulement pour le régime public d’assurance médicaments et ses assurés. 

Voir la suite

Québec doit agir maintenant pour renforcer l’accès aux biosimilaires

Ayant triplé sur une période de 10 ans, les ventes de médicaments biologiques constituent une pression budgétaire croissante pour le régime public d’assurance médicaments au Québec. Les biosimilaires représentent une solution viable pour économiser plusieurs millions de dollars chaque année, tout en maintenant le même profil d’efficacité et de sécurité pour les patients. 

Voir la suite